Le profil type de l'investisseur français

Une étude a été mise en place par le courtier Binck afin de dresser un portrait de l'investisseur français. Les actionnaires français sont relativement jeunes dans la mesure où selon les données qui ont pu être récoltées par le courtier, les deux tiers des investisseurs en bourse en France sont âgés de moins de 65 ans. En effet, plus de la moitié d'entre eux ont entre 25 et 65 ans, et un tiers font partie de catégories socioprofessionnelles supérieures.

Une démocratisation de la bourse

On constate donc un certain mouvement de démocratisation de la bourse, dans la mesure où l'arrivée des brokers en ligne avec les débuts d'internet a considérablement modifié l'accessibilité des marchés de la bourse mais également le fait de pouvoir trader en ligne. Aujourd'hui, n'importe qui peut apprendre à savoir comment devenir trader en quelques clics, à partir du moment où la personne dispose d'un capital pour investir et qu'elle fait l'effort de s'inscrire chez un courtier quel qu'il soit. De plus, on constate que ce rajeunissement de la population des traders s'explique aussi par une certaine précarisation de la jeunesse qui cherche un moyen de pouvoir gagner de l'argent afin de financer son quotidien, comme par exemple ses frais de scolarité. On constate également que plus de 60% des investisseurs possèdent un portefeuille d'actions inférieur à 150 000€, ce qui démontre bien que ce sont d'abord les petits porteurs qui constituent le plus gros des investisseurs en bourse. En effet, les coûts pour commencer à trader sont aujourd'hui extrêmement bas, si bien que certains sites proposent même de l'argent pour les personnes qui désirent essayer leur plateforme (avis NessFX…), ce qui était encore inimaginable il y a une vingtaine d'années.